Qu’est-ce que l’effet de serre et quels sont les gaz qui y sont associés ?

L’effet de serre est un phénomène naturel causé par certains gaz présents dans l’atmosphère, appelés gaz à effet de serre (GES). Ces gaz ont la capacité d’absorber une partie des rayonnements infrarouges émis par la Terre suite à l’absorption du rayonnement solaire. Ce phénomène permet de maintenir une température moyenne d’environ 15°C sur Terre, rendant la vie viable pour la majorité des espèces. Cependant, depuis l’ère industrielle, l’augmentation de la concentration de ces gaz à effet de serre a intensifié ce phénomène, entraînant une hausse des températures globales, phénomène que l’on appelle ‘réchauffement climatique’.

CLOUD RAIN

GES Naturels

La plupart des gaz à effet de serre sont d’origine naturelle. Les gaz à effet de serre naturels comprennent la vapeur d’eau (H₂O), qui provient de l’évaporation et forme des nuages pour retomber sous forme de précipitations sur Terre. Cela fait partie du cycle naturel de l’eau.

Le dioxyde de carbone (CO₂) est omniprésent; il provient, par exemple, de la respiration des organismes vivants ou des éruptions volcaniques.

Le méthane (CH₄) peut provenir de diverses sources, mais principalement de l’élevage de ruminants (vaches) et des zones humides ou marines.

L’ozone (O₃) est un gaz qui se forme dans l’atmosphère suite à une réaction chimique entre le dioxygène (O₂) et les rayonnements solaires. L’accumulation de des molécules d’ozone forme la couche d’ozone qui absorbe une partie des rayonnements UV nocifs provenant du soleil. Enfin, l’oxyde nitreux (N₂O) est produit en partie par les micro-organismes du sol et des océans lors du cycle naturel de l’azote.

USINE

GES anthropiques

Cependant, depuis la révolution industrielle, les activités humaines émettent de plus en plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, intensifiant le phénomène d’effet de serre naturel et provoquant le réchauffement climatique.

En outre, de nouveaux gaz à effet de serre élevé, les gaz fluorés, sont apparus. Ils endommagent la couche d’ozone et donc l’absorption des rayonnements UVs par endroit.

Il en existe quatre types: les hydrofluorocarbures (HFC), les perfluorocarbures (PFC), l’hexafluorure de soufre (SF6) et le trifluorure d’azote (NF₃).

CO2e

GES unité de mesure commune

La plateforme de Tapio permet d’estimer la quantité de GES industriels émis par les activités de votre organisation.

Pour simplifier les calculs et les comparaisons des différents gaz à effet de serre, ceux-ci sont convertis en une unité commune : l’équivalent CO₂ (CO₂e). Cette conversion se fait en se référant au CO₂, qui est le gaz de référence en raison de sa concentration importante dans l’atmosphère et de son impact significatif parmi les gaz à effet de serre générés par les activités humaines. Les autres gaz à effet de serre sont convertis en équivalent CO₂ en prenant en compte leur impact et leur durée de vie dans l’atmosphère par rapport à celles du CO₂.

Prendre le CO₂ comme référence permet de convertir et de comparer facilement l’impact de ces gaz dans l’atmosphère (par exemple, CO₂ = 1 PRG et CH4 = 28 PRG, donc 1kg de CH₄ = 28kg de CO₂e).

tapio-methodology-img1

GES principaux

Dioxide de Carbone (CO2)

  • Durée de vie dans l’atmosphère = 100 ans
  • Sources = Combustion d’énergies fossiles, déforestation, changements d’affectation du sol, et des processus industriels.

Méthane (CH4)

  • Durée de vie dans l’atmosphère = 12 ans
  • Sources = proviennent principalement du transport et de la consommation de gaz, de la fermentation entérique ou des déchets organiques, et du traitement des déchets.
  • 1 tonne de CH 4 = 28 kg CO2e

Protoxyde d’Azote (N2O)

  • Durée de vie dans l’atmosphère = 114 ans
  • Sources = provient principalement de l’utilisation d’engrais chimiques.
  • 1 tonne de N2O = 273 tonnes CO2e

Gaz Fluorés (GF)

  • Durée de vie dans l’atmosphère = plusieurs siècles
  • Sources = provient principalement des fuites des systèmes de refroidissement et de réfrigération, et de la production de mousse isolante.
  • 1 tonne de CFC >1000 tonnes CO2e